Hanieh Mohamadi

Hanieh_Picture

Candidate au Ph.D. en génie biomédical (école polytechnique de Montréal)

hanieh.bme@gmail.com

Description : L’augmentation de la longévité associée aux avancées des technologies médicales mène à une situation ou l’âge devient un facteur de risque critique pour le déclin cognitif. Le langage est un des domaines cognitifs qui a une importance primordiale sur les communications sociales et les relations familiales. Les recherches actuelles montrent une préservation avec l’âge du traitement sémantique des mots ce qui n’est pas le cas pour d’autres types de traitements du langage. L’étude du substrat neural de cette préservation en contraste à une fonction langagière non préservée est donc d’intérêt.

Le déclin de la fonction vasculaire est aussi associé au déclin cognitif. Avec l’âge, l’exposition longitudinale de l’arbre vasculaire à la pression pulsée provenant du cœur mène à une fatigue de la paroi des gros vaisseaux artériels, une augmentation de leur rigidité/diminution de leur compliance, menant à une augmentation de la pulsatilité intracranienne qui pourrait se révéler être délétère. Ces modifications peuvent aussi mener à une diminution de la perfusion du tissu nerveux et moduler la réponse du cerveau à certaines tâches. La corrélation entre l’augmentation de la pulsatilité à différents niveaux de l’arbre vasculaire et la fonction cognitive est donc d’intérêt afin de mieux comprendre son rôle dans le déclin cognitif avec l’âge.
L’imagerie IRM de contraste de phase permet de mesurer la pulsatilité au niveau des artères cervicales. Afin de mieux comprendre comment la pulsatilité mesurée à l’entrée de l’arbre cérébral se propage, une méthode permettant de mesurer la pulsatilité dans le cortex est requise. L’imagerie par optique diffuse (Near InfraRed Spectroscopy) est une technique d’imagerie non-invasive émergente qui utilise la lumière rouge et proche-infrarouge afin de sonder les fluctuations d’oxygénation dans le cortex. La spectroscopie fonctionnelle proche-infrarouge (fNIRS), est l’utilisation de NIRS dans le but de la neuroimagerie fonctionnelle. Dans ce projet utilisant le fNIRS, nous mesurerons les réponses évoquées par les réponses hémodynamiques associées au comportement des neurones. Dans cette étude nous proposons de combiner des mesures IRM et NIRS afin d’étudier le corrélat entre la pulsatilité et le substrat neural de la fonction cognitive langagière chez des adultes en santé et atteints de maladies cardiovasculaires.
%d bloggers like this: